Arnaud Riou

Auteur / Conférencier / Formateur / Coach


Blog

Voyage intérieur en Royaume de Jordanie

par Arnaud Riou / calendrier Publié le : lundi 25 mai 2015 - Modifié le : 26 mai 2015 / tag Stage / Voyage / Jordanie / Désert / bulles 0

De retour de Jordanie, je partage avec vous mon témoignage d’un voyage intérieur dans le désert du Wadi Rum

Lorsque nous avons programmé ce voyage en Jordanie, nous avons pu mesurer à quel point les événements de ces dernières années ont affecté ce Royaume pourtant paisible.

La situation géographique de la Jordanie est sensible. Situé entre l’Irak, la Syrie, la Libye, Israël et la Palestine, ce havre de paix est ancré dans une forte tradition d’accueil. Il subit toutefois de plein fouet la crise du Moyen-Orient et la peur des Occidentaux.

Sur place, très peu de touristes, depuis un an, beaucoup d’hôtels ferment affectant l’économie déjà sensible du pays. Petra, l’une des 7 merveilles du monde est presque désertée. Cette situation nous a permis d’établir des rencontres plus authentiques... Récit

Voyage intérieur

A la différence d’un voyage touristique, un voyage initiatique nous invite avant tout à vivre une grande aventure intérieure. Les participants ne viennent pas faire du tourisme, ni même abattre des kilomètres dans un treck. Si bien sûr nous voyageons et découvrons un pays et ses habitants ; les journées sont ponctuées par la méditation, le yoga, un entraînement issu des arts martiaux, les enseignements que je donne tous les matins, les différentes expériences sensitives.

Pour ce voyage, le dépaysement est immédiat. Nous arrivons à Amman dans la soirée. Après une nuit à l’hôtel, nous prenons la route vers le désert du Wadi Rum. Nous sommes accueillis par les bédouins. Nous partageons le traditionnel thé à la menthe. Dès les premiers échanges nous établissons avec eux comme des retrouvailles avec des amis avec qui nous aurions perdu le contact

Départ pour le Wadi Rum

Dans le désert, la nature nous rattrape instantanément. Nous nous calons au soleil. Lever aux premières lueurs de l’aube ; quand la température est la plus fraiche. Nous repérons les coins d’ombre, écoutons le vent, apprenons les étoiles et la marche lente.

Chaque jour, nous marchons de deux à trois heures, guère plus. Dans le désert, la chaleur est forte et nous ressentons les 38° à l’ombre dès 9h00 du matin. Nous progressons entre le majestueux Massif de Jebel Khazali, l’Um Sabatha, le canyon rouge. Nous explorons le Wadi Sabbat, le Wadi Nugrah. C’est dans ce décor majestueux où les paysages somptueux sont encadrés par de puissantes montagnes qu’ont été tournées les images du film Lawrence d’Arabie, le fameux chef-d’oeuvre aux 7 Oscars de David Lean.

Dans notre progressions, nous découvrons ce panorama de sable et de roche aux couleurs éclatantes, alternant paysage lunaire, grandes étendues de sables... Dans le désert, la lumière change à chaque instant, étalant toutes les couleurs de cuivre, de feu et d’or.

Marcher dans le désert pour développer sa sensibilité.

Au fil des journées, notre attention et notre sensibilité s’affinent. Nous repérons les changements dans la forme des nuages, dans la présence des rares animaux, dans les dessins que forment les montagnes, dans le son du vent.

Notre attention est portée sur l’essentiel. Vivre le désert, c’est se couper de tout ce qui nous encombre... Pas de portable, de télévision, de mails... Pas de conversations futiles, d’apparences, de mondanités... Au fur et à mesure des journées, les masques tombent, les conventions sociales n’ont plus de place dans ce paysage qui nous invite à l’authenticité, à la vérité, et à la vie.

Peu importe que nous soyons auteur, pilote de ligne, infirmière. Peu importe que nous soyons Bouddhiste, Chrétien ou Musulman, de droite ou de gauche. Les idées et les opinions comptent peu ici. Seul compte l’instant présent.

L’intimité que propose le désert est telle que nous partageons avant tout notre authenticité. Les rapports sont simples. Nous allons chercher du bois pour faire du feu, nous nous trouvons une place au pied d’une dune pour y dormir. Nous observons notre cuisinier concentré à chaque repas.

La joie pour se rencontrer

Chaque soir, spontanément, nous chantons, et dansons autour du feu. Awad et Mohamed nous jouent du Luth. Ici, les voix, les chants, les danses sont restés des moyens de créer du lien. J’ai plaisir à les accompagner dans les chants traditionnels avec le derbouka, petit tambour à bras.

L’immensité est à perte de vue et le voyage réveille notre humilité. Parfois, certaines montagnes nous semblent à portée de main... Elles sont en fait à 7 ou 8 heures de marche.

Il nous faut être très à attentif à notre corps physique ; ralentir le rythme, respirer. Etre à l’écoute de soi et à l’écoute de l’autre. C’est pourquoi le désert est une invitation au silence, à la méditation, à l’introspection.

Les contacts avec les bédouins que nous rencontrons régulièrement sont eux-mêmes directs, authentiques et chaleureux.

Ils s’intéressent à notre démarche. La méditation, l’introspection. Au fil des journées, nous explorons et affinons ce qui compose notre humanité et dépasse toutes les cultures. Nos émotions, le rapport que nous entretenons avec notre corps physique, la confiance en soi, la compréhension de l’autre comme un miroir de soi-même.

Nous nous observons beaucoup. Nous apprenons à nous connaître dans notre vérité. Au fil des jours, nous nous sentons de plus en plus proches. L’humour, la légèreté peuvent prendre leur place. Ils ne masquent rien et rendent les relations plus légères.

Petra et la Mer Morte

Après le Wadi Rum, nous reprenons la route vers Petra, une cité antique cachée entre deux montagnes. Un site extraordinaire préservé du regard des étrangers jusqu’en 1 812 date à laquelle un archéologue Suisse découvre ce joyau de l’art nabatéen. Les nabatéens creusent la roche pour y percer leur maison et leur tombeau. Cette civilisation qui débute 6 siècles avant J.C est encore intacte. Ici et là, tout autour de nous, des morceaux de céramiques de poteries plusieurs fois centenaires disparaissent avec le vent.

Nous terminons notre séjour par un bain dans la mer morte. Une densité de sel telle qu’il est impossible d’y nager... Juste se laisser porter...

Pendant ce séjour, la chaleur du soleil résonne avec notre propre chaleur. La densité des montagnes, avec la densité de notre corps, et l’immensité du désert nous invite à élargir notre esprit. Nous faisons enfin UN avec la nature.

Ce voyage nous rappelle que la plus belle des destinations de la terre est à portée de mains... Elle se trouve en nous... Elle est dans notre coeur.

Arnaud RIOU

Galerie

1 | 2 | 3 |>

Commentaires

Envie de poster un commentaire...? Cliquez ici !


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

« 21 conseils pour réussir vos interventions orales
BROCÉLIANDE, à la frontière des mondes... »

Témoignage du Voyage en Jordanie Organisé du 15 au 24 mai 2015 Renseignements réservations pour nos prochains voyages en Jordanie zen & Go www.zenngo.fr

La pensée de la semaine...
Lire toutes les pensées...

Prochains événements

30 octobre au 15 novembre 2017 : [Stages]
Voyage en Terre Sacrée Maorie
17 au 19 novembre 2017 : [Stages]
Stages de week-end
25 novembre 2017 : [Conférences]
Conférence à Bordeaux
8 décembre 2017 : [Conférences]
Conférence les Nouveaux sages à Montpellier

Newsletter
Inscrivez-vous

Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir vos newsletters!
Sélectionnez vos newsletters:
Infos particuliers :
Infos entreprises :

Vient de paraître

Avec joie, je vous annonce la sortie le 21 septembre de mon 10e livre, aux Editions Solar : Les nouveaux sages. Peut-on faire cohabiter le coeur et les affaires ? L'économie et la conscience ? Les entreprises et la sagesse ? La méditation et les décideurs ? Le monde des entreprises aussi s'ouvre à cette Nouvelle sagesse. Pendant 4 ans, je suis parti à la rencontre de ces managers qui œuvrent pour ré-enchanter le monde de l'entreprise. Sur le terrain, j'ai recueilli les témoignages de dirigeants de managers, de coachs, de citoyens.

Découvrez-le !...

question

Arnaud Riou répond à vos questions

Vous souhaitez en savoir plus sur mes activités ou sur un sujet évoqué sur ce blog ? Posez-moi votre question, j'y répondrai au plus tôt.

Facebook

Twitter

Retour en haut

guillemet_ouvert Notre existence est comme un puzzle. Nous ne sommes pas toujours conscient, au moment où nous en assemblons les pièces, de la cohérence de l’ensemble. C’est en prenant du recul que nous réalisons que tous les événements qui nous arrivent ont du sens et sont à leur place. guillemet_ferme

Arnaud Riou « Réveillez le chaman qui est en vous ».

Copyright © 2017. Arnaud Riou. Tous droits réservés.