Arnaud Riou

Auteur / Conférencier / Formateur / Coach


Blog

Pourquoi j’irai méditer dans le désert pour le passage à 2016

par Arnaud Riou / calendrier Publié le : dimanche 29 novembre 2015 - Modifié le : 29 novembre 2015 / tag Méditation / Désert / Maroc / bulles 0

La richesse du désert, c’est qu’il cache toujours un puits quelque part...

De tous les messages reçus depuis les événements du 13 novembre ; c’est probablement ceux de mes amis du désert qui m’ont le plus touché. Rachid, Hassan, Brahim, Khadija, Mokhtar, Abbi, Bachir, chacun se préoccupe de savoir si leurs amis français vont bien. Chacun se sent affecté, ému, solidaire.

Depuis dix ans, presque chaque année, je vais terminer l’année avec eux, dans le sud marocain. Au milieu des dunes, loin de tout, nous méditons, marchons en silence, nous nous recueillons, veillons le feu la nuit, mais aussi, nous chantons et dansons ensemble, nous célébrons la vie dans sa beauté.

Dans la simplicité et le dépouillement, il est plus facile de se rencontrer vraiment dans son authenticité et son humilité. Dans le désert, nous n’avons que faire de nos opinions, de nos belles idées, de nos certitudes. Elles nous encombrent plus qu’autre chose.

Au milieu des dunes, nos marques sociales ou notre statut même n’influent pas beaucoup sur nos rapports humains. Du reste, je ne demande jamais à ceux qui m’accompagnent s’ils sont pilote de ligne, ouvriers, enseignants. Je n’ai que faire qu’ils soient de gauche, de droite ; qu’ils soient bouddhistes, athées, chrétiens ou musulmans.

Dans le désert, chacun est relié avant tout à son humanité. Et ce qui jaillit alors ; c’est la beauté de notre présence.

Dans l’immensité des dunes de sable, les portables ne fonctionnent pas. Pas de téléphone, pas de mails, pas de selfie. Pour les plus accros, cela semble insupportable au départ ; mais rapidement nous réalisons que c’est essentiel pour apprécier la plénitude de l’instant. Lorsque nous assistons au lever du soleil, c’est notre coeur et notre être tout entier qui est touché.

Dans les dunes, inutile de courir, de se presser, car il n’y a rien à atteindre. Il n’y a pas de programme, pas de retard, pas d’objectif ; Nous marchons lentement, au rythme des dromadaires. Nous prenons le temps.

C’est parce qu’il est immense et que les dunes sont à perte de vue que le désert est confrontant. Certains ne supportent pas cette immensité, ce silence, ce sentiment de liberté et de grandeur. Il leur faut humblement se reconnecter à leur coeur, se libérer de leur propre enfermement pour apprécier le désert. La nuit, certains prennent leur duvet pour s’isoler au pied d’une dune, d’autres préfèrent se serrer près du feu... Chacun est libre. Dans le désert, nous réalisons que rien ne peut nous enfermer si notre coeur est ouvert.

Alors au bout de quelques jours, chacun retrouve sa véritable nature ; comme si les masques tombaient pour nous autoriser à être plus vrais, et plus détendus.

Les marocains qui nous accompagnent, les berbères, les guides, les chameliers, les hommes du désert nous observent beaucoup, comme nous les observons nous-même. Ils sont toujours attentifs à notre bien être et repèrent chez chacun le moindre changement d’humeur ; c’est probablement ce qui m’émeut le plus à leur contact ; cette discrète bienveillance.

Je me souviens de l’un d’eux venant me voir bouleversé parce qu’il avait vu une participante pleurer... Il voulait savoir comment l’aider.

Le soir, à la chaleur du feu que nous allumons ensemble, nous restons souvent silencieux, souvent aussi, nous dansons, nous chantons. L’an dernier, nous avons beaucoup échangé avec eux, sur l’amour, le couple, le rôle de l’homme, de la femme, de la famille, le rôle du sacré, de la spiritualité, de la méditation... Mais dans ces échanges fraternels, aucune leçon à donner, aucun dogme. Juste le partage de l’expérience des uns et le silence profond et respectueux des autres. Tous ne pratiquent pas l’Islam, mais lorsque les uns prient, tous conservent une attitude silencieuse et respectueuse.

Dans les journées, nous méditons, nous marchons, je transmets des outils liés à l’ancrage, j’enseigne sur la méditation, la présence, les arts martiaux, la pleine conscience.

Cette année, je souhaite pour la nuit du 31 au 1er janvier réaliser un grand rituel du feu. Nous méditerons, nous célébrerons le passage à 2016 dans la conscience.

Cette année, je lirai devant le feu tous les voeux qui me seront envoyés. Que nous soyons amis proches ou pas ; cela m’importe peu. Si vous souhaitez vous relier à nous et à ce grand rituel de méditation et de prière. Vous pouvez le faire simplement. Adressez-moi en mp vos voeux ; quelques lignes, une intention, pour vous, vos proches, pour la planète, avec votre prénom. Nous les lirons ; nous les traduirons puis méditerons ensemble sur leur réalisation. Pendant cette semaine, et plus particulièrement la nuit du 31, je me relierai à tous ceux d’entre vous que je connais de près ou de loin dans des voeux de paix.

Enfin, je souhaite cette année aider davantage l’Association Intilak à M’hamid qui toute l’année accompagne les femmes et les enfants à conserver leur dignité (installation d’un local, achat de machines à coudres) Si vous souhaitez me faire parvenir un don pour eux ; il leur sera remis en intégralité et en main propre ; il accompagnera le propre don que nous ferons sur place de notre côté. C’est une association que je connais bien et dont je garantis la probité.

Méditer, prier, aider, danser, chanter, dire, marcher, écrire, croire, aimer, pleurer, rire... A travers ce groupe et à travers tous les groupes que j’accompagne, plus que jamais, c’est à travers l’ouverture du coeur, la simplicité et la rencontre chaleureuse et authentique que nous célébrerons la vie partout où elle se manifeste.

Certains me demandent s’il n’est pas dangereux d’aller dans le désert dans cette période troublée...

Pour moi, le véritable danger du désert ; celui que nous pouvons redouter n’est certainement pas dans les dunes de sable du sud marocain ou jordanien, mais dans la sècheresse de nos coeurs quand nous cessons de croire en l’humanité et de nous ouvrir à l’autre. Dès que nous laissons fondre nos peurs pour oser aimer, alors, nous donnons naissance à un oasis de paix ; même au milieu du désert...

Galerie

Commentaires

Envie de poster un commentaire...? Cliquez ici !


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

« La sécurité est-elle plus précieuse que la liberté ?
Est-ce vraiment le moment de méditer ? »

Voir aussi :


Médias
par Admin / calendrier Publié le : dimanche 25 septembre 2011 - Modifié le : 3 janvier 2015 / tag / bulles 0

« Images de la retraite au désert que je donne chaque année à la fin du mois de décembre. » A.R.

En savoir plus...

- Il reste quelques places si vous souhaitez partir avec nous au désert renseignement sur ce site rubrique stages
- Vous souhaitez vous relier à distance au rituel que nous proposerons le 31 décembre ; envoyez vos voeux à arnaud @ riou-communication.com
- Vous souhaitez participer au don que nous ferons à Intilak ; votre don, même le plus modeste est le bienvenu : envoyer votre règlement à l’ordre de Arnaud RIOU Ressources et communication 21 allée d’Ormoy 77260 Chamigny ou par notre compte paypal

La pensée de la semaine...
Lire toutes les pensées...

Prochains événements

25 juin 2017 : [Conférences]
Communication intuitive et Nouveau Monde
26 au 27 juin 2017 : [Stages Prise de parole]
Formation à la prise de parole en public
14 au 29 août 2017 : [Stages]
Méditation et chamanisme en Mongolie
22 au 24 septembre 2017 : [Stages]
Stages de week-end
30 octobre au 15 novembre 2017 : [Stages]
Voyage en Terre Sacrée Maorie

Newsletter
Inscrivez-vous

Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir vos newsletters!
Sélectionnez vos newsletters:
Infos particuliers :
Infos entreprises :

Vient de paraître

Un jeu de 100 cartes que vous retrouvez pour passer une situation, un projet, un passage de vie. Elles ont été créées par Lilou Macé et Arnaud Riou à la suite de leur collaboration sur le Cahier d’Exercices du Défi des 100 jours « vivre la magie au quotidien ».

Découvrez-le !...

question

Arnaud Riou répond à vos questions

Vous souhaitez en savoir plus sur mes activités ou sur un sujet évoqué sur ce blog ? Posez-moi votre question, j'y répondrai au plus tôt.

Facebook

Nous sommes les créateurs de notre vie ! #reveillezlechamanquiestenvous #harmoniesolar

Une publication partagée par Arnaud Riou (@arnaud.riou) le

Twitter

Tags

4e big bang 5 éléments aïkido aix en provence animal totem animaux authenticité autodidacte ayurveda Belgique bordeaux Brocéliande Bruxelles bruxelles calme Cap Vert célibataires Chamanisme Charlie coaching vidéo communication Conférence Congruence coopération couple Crête dauphin dédicaces défi des 100 jours Désert dirigeants discours politique ecole Ecolodge Instant d’Absolu éditions leduc éducation éduquer son enfant Élection election Entreprises escargot évolution conscience examens fémininbio Formation formation en ligne geneve Grand Rex hélène tysman idfm île maurice incarner la magie Inexploré instant présent Interview intuition jeu cartes Jordanie journee des ondes positives libre arbitre Liège lilou macé lilou macé Livres lyon maître intérieur managers Mantras marie claire Maroc Méditation Méditation France Médiumnité metier mission de vie mission de vie mongolie montreal nantes nîmes nimes oracle du peuple animal oracle peuple animal oracle peuple animal orientation parents paris Parler parler en public Particuliers pensée peuples premiers prendre la parole présence Presse prise de parole Psychologies magazine puissance intérieure quantique planète Radio médecine douce réseaux sociaux réveillez le chaman qui est en vous rezozen sacré sagesse salon médecine douce sommet sommet conscience spiritualité Stage steiner stress bac stress examens symposium pau Thérapeutes Tibet toulouse Tutoriel végétalien végétarien Vidéo Voyage Wadi Rum
Retour en haut

guillemet_ouvert Notre existence est comme un puzzle. Nous ne sommes pas toujours conscient, au moment où nous en assemblons les pièces, de la cohérence de l’ensemble. C’est en prenant du recul que nous réalisons que tous les événements qui nous arrivent ont du sens et sont à leur place. guillemet_ferme

Arnaud Riou « Réveillez le chaman qui est en vous ».

Copyright © 2017. Arnaud Riou. Tous droits réservés.