Arnaud Riou

Auteur / Conférencier / Formateur / Coach


Blog

L’égocentrisme peut-il conduire à la générosité ?

par Arnaud Riou / calendrier Publié le : mercredi 6 mai 2015 - Modifié le : 6 mai 2015 / tag / bulles 0

Beaucoup considèrent que celui qui prend soin de lui est un égoïste. Pourtant, peut-on s’occuper des autres sans savoir s’occuper de soi ?

Beaucoup de femmes (et d’hommes) se consacrent à leurs enfants, à leur conjoint, à leur boulot sans écouter leurs besoins et sans poser leurs limites. Elles finissent souvent exténuées, et accablées par un sentiment d’injustice.

D’autres sont tant tournés sur leur nombril qu’ils ne sont capables d’aucune générosité. A mes yeux, les uns et les autres font autant de mal à eux qu’à leur entourage.

Alors qu’est-ce qui est le plus important ; s’occuper de soi ou s’occuper des autres ?

La peur d’être taxé d’égoïsme nous empêche souvent à prendre soin de nous.
Pourtant, pour s’occuper des autres, n’est-il pas nécessaire de savoir s’occuper de soi ! On ne peut offrir nos fruits si notre arbre est sec. On ne peut offrir un concert si on n’a pas appris à jouer de notre instrument... Dans le Bouddhisme tibétain, l’ambition la plus haute est de devenir un Boddhissatva ; un être qui consacre sa vie à aider les autres ; Comme l’ont été le Bouddha et tant de Saints. Cet idéal arrive après une longue introspection.

L’introspection commence par la méditation. En méditant, nous apprenons à canaliser nos émotions et leurs interactions avec nos actes. Nous apprenons à être plus conscient de nos gestes et de nos paroles, de notre responsabilité. Nous affinons notre sensibilité.

Progressivement, avec la pratique de la méditation, nous devenons moins réactif, plus calme et plus en lien avec l’essentiel. Nous posons progressivement des actes plus éthiques et plus conscients dans notre quotidien Lors de cette période nous sommes égocentrique. Nous tournons notre attention autour de notre propre centre.

Puis, lorsque nous sommes apaisés, vient le temps de nous ouvrir à notre famille, à nos amis, le premier cercle de relation. Nous devenons alors ethnocentrique Nous prenons soin de notre ethnie. Nous savons facilement repérer ce qui affecte nos proches puisque nous avons déjà fait le voyage pour nous.

Une fois que notre environnement proche est stabilisé, nous pouvons établir des relations constructives avec toutes les personnes avec qui nous sommes en lien, et nous montrer aussi attentif au gardien de l’immeuble, qu’à la boulangère. Nous traitons chacun avec le même égard. Nous cessons d’être ethnocentrique et devenons mondocentrique. Non seulement nous prenons soin de nos proches, mais nous prenons conscience que nous sommes tous interconnectés. Cette ouverture à l’autre, s’étend progressivement aux inconnus, aux animaux, à nos ennemis. Prendre soin de l’autre, devient alors naturel et ne nous demande aucun effort.

Nous prenons alors conscience des interactions des uns et des autres et réalisons que prendre soin de l’arbre c’est prendre soin de la forêt.

Commentaires

Envie de poster un commentaire...? Cliquez ici !


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

« BROCÉLIANDE, à la frontière des mondes...
Avez-vous de la présence ? »
La pensée de la semaine...
Lire toutes les pensées...

Prochains événements

15 au 17 décembre 2017 : [Particuliers]
Stages de week-end 2017
28 décembre 2017 au 4 janvier 2018 : [Particuliers]
Désert marocain
16 au 18 février 2018 : [Particuliers]
Stages de week-end 2017
4 mars 2018 : [Conférences]
4 mars Congrès à Montpellier
30 mars au 2 avril 2018 : [Particuliers]
Stages de week-end 2018

Newsletter
Inscrivez-vous

Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir vos newsletters!
Sélectionnez vos newsletters:
Infos particuliers :
Infos entreprises :

Vient de paraître

Avec joie, je vous annonce la sortie le 21 septembre de mon 10e livre, aux Editions Solar : Les nouveaux sages. Peut-on faire cohabiter le coeur et les affaires ? L'économie et la conscience ? Les entreprises et la sagesse ? La méditation et les décideurs ? Le monde des entreprises aussi s'ouvre à cette Nouvelle sagesse. Pendant 4 ans, je suis parti à la rencontre de ces managers qui œuvrent pour ré-enchanter le monde de l'entreprise. Sur le terrain, j'ai recueilli les témoignages de dirigeants de managers, de coachs, de citoyens.

Découvrez-le !...

question

Arnaud Riou répond à vos questions

Vous souhaitez en savoir plus sur mes activités ou sur un sujet évoqué sur ce blog ? Posez-moi votre question, j'y répondrai au plus tôt.

Facebook

Twitter

Retour en haut

guillemet_ouvert Notre existence est comme un puzzle. Nous ne sommes pas toujours conscient, au moment où nous en assemblons les pièces, de la cohérence de l’ensemble. C’est en prenant du recul que nous réalisons que tous les événements qui nous arrivent ont du sens et sont à leur place. guillemet_ferme

Arnaud Riou « Réveillez le chaman qui est en vous ».

Copyright © 2017. Arnaud Riou. Tous droits réservés.